méprisant


méprisant

méprisant, ante [ meprizɑ̃, ɑ̃t ] adj.
• 1226; de mépriser
Qui a ou témoigne du mépris. arrogant, dédaigneux, 1. hautain. « les gens sont durs et méprisants pour ceux que le bon Dieu a mal partagés » (Sand). Sourire, ton méprisant. « Il me parla du bout des lèvres, d'un air méprisant » (A. Daudet). ⊗ CONTR. Admiratif, respectueux.

méprisant, méprisante adjectif Qui a ou qui manifeste du mépris : Un ton méprisant.méprisant, méprisante (synonymes) adjectif Qui a ou qui manifeste du mépris
Synonymes :
- contempteur (littéraire)
- dédaigneux
- dénigreur
- détracteur

méprisant, ante
adj. Qui marque du mépris.

⇒MÉPRISANT, -ANTE, part. prés. et adj.
I.Part. prés. de mépriser.
II.Adj. Qui a ou témoigne du mépris vis-à-vis de quelqu'un ou de quelque chose. Anton. admiratif. Un personnage méprisant; des paroles méprisantes. Un air méprisant (Ac.). Son visage se contracta, prit une expression d'ironie méprisante (DANIEL-ROPS, Mort, 1934, p. 196). «Et, quant à l'armée autrichienne...!», lança Roy avec une moue méprisante, en faisant de la main un geste ironique par-dessus son épaule (MARTIN DU G., Thib., Été 14, 1936, p. 349):
♦ M. Bard, dans son rapport, demande qu'on fasse la lumière «pour tous les hommes de bonne foi», et il ajoute cette méprisante remarque: «Les autres ne comptent pas».
CLEMENCEAU, Vers réparation, 1899, p. 364.
[Avec un compl. introd. par de exprimant l'objet du mépris] Elle ne veut connaître que la pensée discontinue (...), c'est-à-dire méprisante de tout travail d'organisation (BENDA, Fr. byz., 1945, p. 169).
Emploi subst. Personne méprisante. Je suis un méprisant et un solitaire (BLOY, Femme pauvre, 1897, p. 166). Quoi, pâture des démons, ombre exsangue, tu ne réponds pas une parole et tu fais le méprisant (CLAUDEL, Euménides, 1920, II, p. 959).
Prononc. et Orth.:[], fém. [-]. Ac. 1694: me- en vedette, mé- dans le texte; 1718: mes-; dep. 1740: mé-. Fréq. abs. littér.:598. Fréq. rel. littér.:XIXe s.: a) 493, b) 643; XXe s.: a) 1187, b) 1063. Bbg. Rem. lexicogr. R. Philol. fr. 1933, t. 45, p. 173 (s.v. méprisamment).

méprisant, ante [mepʀizɑ̃, ɑ̃t] adj.
ÉTYM. 1611; mesprisant, v. 1220; de mépriser.
Qui a, qui montre du mépris. Arrogant, dédaigneux, fier. || Il est prétentieux et méprisant.
(1629). Qui exprime le mépris. || Air, sourire, ton méprisant. || Regards, yeux méprisants (→ Étudier, cit. 27). || Ricaner de façon méprisante (→ Collet, cit. 5). || Termes outrageants et méprisants (→ Compte, cit. 20).
1 J'ai quelque chose de chagrin et de fier dans la mine : cela fait croire à la plupart des gens que je suis méprisant, quoique je ne le sois point du tout.
La Rochefoucauld, Portrait de La Rochefoucauld par lui-même.
2 (…) en voyant combien les gens sont durs et méprisants pour ceux que le bon Dieu a mal partagés, je me suis fait un plaisir de leur déplaire (…)
G. Sand, la Petite Fadette, XVIII.
CONTR. Admiratif, désireux, respectueux.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • méprisant — méprisant, ante (mé pri zan, zan t ) adj. 1°   Qui marque du mépris. Un ton méprisant. •   Termes méprisants, MAIRET Soliman, IV, 4. •   Mme de Breil elle même avait quitté pour moi son air méprisant, J. J. ROUSS. Confess. III. 2°   Qui a du… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • meprisant — Meprisant, [mepris]ante. adj. v. Qui marque du mépris. Des manieres méprisantes. un air méprisant. il luy a parlé d un ton méprisant. il n est rien de si méprisant que ce que vous dites …   Dictionnaire de l'Académie française

  • MÉPRISANT — ANTE. adj. Qui marque du mépris. Un homme méprisant. Une femme méprisante. Des manières méprisantes. Un air méprisant. Il lui a parlé d un ton méprisant. Humeur fière et méprisante …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • méprisant — adj. méprizê, ta, e (Albanais). A1) parole /// acte /// attitude méprisant méprisant // dur // irrespectueux : mépri nm. (Saxel) …   Dictionnaire Français-Savoyard

  • MÉPRISANT, ANTE — adj. Qui marque du mépris. Un homme méprisant. Une femme méprisante. Des manières méprisantes. Un air méprisant. Il lui a parlé d’un ton méprisant. Humeur fière et méprisante …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • méprisante — ● méprisant, méprisante adjectif Qui a ou qui manifeste du mépris : Un ton méprisant. ● méprisant, méprisante (synonymes) adjectif Qui a ou qui manifeste du mépris Synonymes : arrogant contempteur (littéraire) dédaigneux …   Encyclopédie Universelle

  • dédaigneux — dédaigneux, euse [ dedɛɲø, øz ] adj. • 1175; de dédaigner 1 ♦ Qui a ou exprime du dédain. ⇒ altier, arrogant, distant, fier, 1. hautain, méprisant, sarcastique . C est un homme dédaigneux. Réponse dédaigneuse. Moue dédaigneuse. Un ton dédaigneux …   Encyclopédie Universelle

  • arrogant — arrogant, ante [ arɔgɑ̃, ɑ̃t ] adj. • XIIIe; lat. arrogans → arroger (s ) ♦ Qui manifeste une insolence méprisante (⇒ arrogance). Une personne arrogante. Qui témoigne de l arrogance. Air, ton arrogant. ⇒ dédaigneux, fier, 1. hautain, impertinent …   Encyclopédie Universelle

  • rogue — 1. rogue [ rɔg ] adj. • 1270; rogre v. 1180; a. scand. hrókr « arrogant » ♦ Qui est plein de morgue, à la fois méprisant, froid et rude. ⇒ dédaigneux. Il était « rogue, pontifiant, orgueilleux à l excès » (Madelin). Par ext. « Je voudrais qu on… …   Encyclopédie Universelle

  • rogué — 1. rogue [ rɔg ] adj. • 1270; rogre v. 1180; a. scand. hrókr « arrogant » ♦ Qui est plein de morgue, à la fois méprisant, froid et rude. ⇒ dédaigneux. Il était « rogue, pontifiant, orgueilleux à l excès » (Madelin). Par ext. « Je voudrais qu on… …   Encyclopédie Universelle


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.